Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Mouvements et luttes syndicales > Service public > Communiqué du CASP sur les franchises du 26 septembre 2007

Communiqué du CASP sur les franchises du 26 septembre 2007

jeudi 27 septembre 2007


L’instauration de « franchises » à la charge des patients pour leurs soins suscite de multiples réserves et protestations.

En psychiatrie, la franchise de deux euros sur les transports (jusqu’à cinquante euros par mois) sera particulièrement pénalisante pour les nombreux patients qui ont besoin de soins ambulatoire réguliers.

Eloignés de leur psychiatre libéral ou du centre médico-psychologique, ce n’est qu’en taxi qu’ils peuvent se rendre à la consultation et dans toutes les structures ouvertes à la journée : (centre d’accueil à temps partiel, hôpital de jour, atelier thérapeutique etc.)

Les patients à faible revenu et ceux qui touchent l’allocation adulte handicapé auront des difficultés à assumer cette charge supplémentaire. Ils espaceront, voire annuleront leur prise en charge, ce qui risque de conduire à une réhospitalisation rapide.

Rappelons à nos ministres comptables qu’une journée en psychiatrie coûte autour de 350 euros. Le jeu en vaut-il l’économie de bout de chandelle ?

Le 26 septembre 2007.

Docteur Olivier BOITARD, Président du C. A. S. P.

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site