Union Syndicale de la Psychiatrie USP.


Accueil > Mouvements et luttes syndicales > Textes divers > Formindep : financement de la formation continue par les firmes (...)

Formindep : financement de la formation continue par les firmes pharmaceutiques !

vendredi 1er décembre 2006


LE MINISTRE DE LA SANTE LIVRE LA FORMATION CONTINUE DES MEDECINS A L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE : infos complémentaires.

Le collectif Formindep, "pour une formation et une information médicales
indépendantes au service des seuls professionnels de santé et des patients" publie ce jour sur son site http://www.formindep.org un nouvel éditorial, ainsi qu’un article qui apporte les faits : "l’Empire contre-attaque", concernant l’accord "de bonnes pratiques" signé par le syndicat des firmes pharmaceutiques (Leem) et le ministère de la santé.

Les professionnels de santé et les patients du Formindep, conscients du lien étroit entre indépendance de la formation des soignants et qualité des soins, s’indignent de la "vente" de la formation médicale continue aux firmes pharmaceutiques, sous couvert d’un pseudo-accord de bonnes pratiques, qui n’a pour fonction que d’anesthésier la vigilance des
médecins et des patients, en donnant une fausse caution éthique à des pratiques de marketing.

L’obligation de la formation continue des médecins en France est une bonne chose en soi, mais son absence de financement institutionnel et
professionnel ouvre le "marché" de la formation à des intérêts privés et
marchands qui n’en demandaient pas tant, et pour lesquels la santé des
populations est secondaire, voire absent.

L’indépendance de la formation des soignants est un élément indispensable et indiscutable de la qualité des soins et de la sécurité
sanitaire. Le scandale du Vioxx doit nous rappeller sans cesse qu’en matière de santé, la promotion commerciale déguisée en formation médicale peut aller jusqu’à provoquer des morts. Les responsables et les acteurs de cette mascarade devront rendre des comptes aux futures victimes potentielles de ce nouveau scandale.

Citoyens et patients, exigez de ceux à qui vous confiez votre santé qu’ils se forment de façon libérée des intérêts marchands.

Relations presse :
- Dominique DUPAGNE :

Le ministre de la santé livre la formation continue des médecins à l’industrie pharmaceutique

C’est fait : l’industrie pharmaceutique est officiellement autorisée à former les médecins français. Le 22 novembre dernier, le Leem (syndicat des firmes pharmaceutiques) et le ministre de la Santé, Xavier BERTRAND, ont
signé un “code de bonnes pratiques”

Code de "bonnes pratiques" LEEM-FMC autorisant le financement de la formation médicale continue obligatoire des médecins par les firmes pharmaceutiques.

Ces codes, chartes, règles, etc., qui n’engagent que ceux qui sont assez naïfs pour y croire, n’ont pour but que d’endormir la vigilance des médecins. Ils sont pour les firmes les "chevaux de Troie" publicitaires idéaux. La "formation médicale" est uniquement considérée par les fabricants de médicaments comme un moyen très efficace d’augmenter les ventes et les prescriptions de médicaments. Sous des apparences d’"objectivité" et d’"indépendance", ces actions de "formation" médicale créent une ambiance favorable à la prescription des médicaments du "sponsor".

Le ministre de la santé et les Conseils nationaux de la formation médicale continue mettent ainsi en place la “PromotionMédicale Continue” obligatoire en France.

A quand l’agrément et la délivrance des diplômes médicaux par Big-Pharma ?

Ils ont oublié que la “Promotion Médicale Continue” du Vioxx® a provoqué 30000 morts aux Etats-Unis jusqu’à son retrait du marché en 2004. En France, les patients étaient bien évidemment protégés de ce danger par l’« effet Tchernobyl » qui fait que les catastrophes mondiales s’arrêtent à la frontière française, et par l’éthique des médecins français qui en fait des surhommes absolument imperméables à toute influence, y compris lorsqu’ils se font offrir leur formation par les marchands de médicaments.

Les autorités sanitaires et médicales qui vendent ainsi la formation médicale aux firmes, et les professionnels qui y partiperont, auront des comptes à rendre à la population lors de la prochaine “affaire Vioxx®”.

La formation indépendante des professionnels de santé est un élément majeur et indispensable de la qualité des soins.

Plus que jamais, exigeons d’être soignés par des soignants libres !

Lire également l’article de fond de Dominique DUPAGNE : "l’Empire contre-attaque"


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales | Conception du site